Le chamanisme ça provoque souvent du rejet ou de la fascination : bref ça laisse rarement indifférent. 

Cet article offre un regard sur le chamanisme, pour répondre à vos principales questions qui reviennent tout le temps, mais aussi vous offrir ma vision, mon prisme. Et des ressources supplémentaires pour vous aider à construire le vôtre !

Le chamanisme c’est une histoire d’invisible et de visible. Et surtout un chemin d’expérimentation, rien de sert d’inviter vos croyances et je vous invite à lire cet article ou découvrir ce chemin l’esprit le plus ouvert possible !

Ni la science ni la religion, le chamanisme n'est fondé ni sur les preuves ni sur la foi. Il est fondé sur l'expérience.

Alberto Volloldo et David Perlmutter (Neuroscience et Chamanisme)

Ma vision du chamanisme

Ma vision

Le chamanisme pour moi est un retour au sacré, à l’intention déposée. A partir de ce moment là, le chamanisme peut réellement s’incarner dans le quotidien et pas seulement lors d’expériences transcendentales fortes.

Le chamanisme est un outil qui reconnecte profondément à soi mais aussi au vivant en général (les autres, la nature, les animaux, le végétal, etc). C’est un outil en même temps qu’un mode de vie plus proche du vivant.

J’aime proposer des formats en collectif grâce au tambour car ça vous permet à tous de réveiller les graines qui en vous sont capables d’aller rechercher des informations. Ce sont également des espaces où l’on se connecte beaucoup au groupe, aux autres.

Je propose des  formats individuels ou on récupère les informations ensemble.

Un outil de conscience 

Le chamanisme selon les traditions prend plusieurs formes : la voix, le tambour, les plantes etc.

Il n’y a pas d’outil meilleur qu’un autre. Le principal est  de conserver l’intention et d’être connecté.e à son coeur et son intuition quand on pratique ou reçoit un espace chamanique. 

C’est une voie vers le subtil ce qui fait qu’elle est autant encensée ou bien décriée aujourd’hui.

Le chamanisme est très connecté à la Terre, au vivant, c’est pourquoi on parle beaucoup d’ancrage… Sa force est lors des voyages chamaniques, nous inviter à reconnaître les parts d’ombre. C’est souvent challengeant, pas forcément lumineux mais profondémment libérateur (pour un tel cheminement, je recommande quand même d’être accompagné au début).

C'est quoi le chamanisme ?

Je vous propose quelques notions clés ci-après, elles sont bien entendue très résumées et je vous indique quelques ressources pour aller plus loin si le sujet vous intéresse.

L’origine du chamanisme et le néo-chamanisme

C’est assez difficile de donner une seule définition du chamanisme et une seule histoire… Le terme lui même vient de Sibérie. Il désigne une personne qui a la capacité de voyager entre les mondes visibles et invisibles.Toutes les cultures ont eu ce genre de traditions et de personnages. Le chamanisme est toujours considéré comme une voie spirituelle.

Aujourd’hui, on peut certainement parler de néo-chamanisme en occident. Car nous n’avons pas de traces d’un chamanisme ayant existé sur nos terres même si cela a probablement bien été le cas (je vous conseille la lecture de la Femme Tambour). On assiste depuis quelques années à un renouveau de traditions ancestrales, plus ou moins folkloriques et adaptées à notre temps. Je ne crois pas que l’on puisse avoir une recette unique.

Les 3 mondes chamaniques

En chamanisme, on considère qu’il y a 3 mondes invisibles auxquels le chaman ou bien les participants peuvent se connecter. Je vous les résume ci-après : 

  • le monde du bas : le monde du passé, de l’ombre, des ancêtres, mais aussi celui des animaux-guides
  • le monde du milieu : le monde du présent, du quotidien et des êtres de la nature
  • le monde du haut : le monde du futur, de la guérison, des anges, des guides de lumière et parfois des ancêtres

On peut voyager dans ces trois mondes grâce au son du tambour par exemple. Je vous invite à les découvrir en étant accompagné.

Quelle est la place des animaux totems ?

Ces dernières années, les animaux totems sont en vogue et on les associe bien volontiers au chamanisme. C’est essentiel, mais réducteur puisqu’il y a de nombreux guides chamaniques ! Un guide c’est une énergie subtile qu’on peut tous ressentir de façon différente.

Les animaux totems sont des esprits-guide qui nous accompagnent. Tout le monde en a mais tout le monde n’a pas forcément d’affinités avec. Il révèle des aspects lumineux et sombres de notre personnalité, une énergie dont on a besoin à un moment de vie.

On peut découvrir son ou ses animaux guide lors d’un voyage au tambour, dans un rêve etc… C’est toujours l’esprit animal qui vient à nous.

Ce n’est pas en fantasmant sur la lumière qu’on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité. Mais ce travail est souvent désagréable, donc impopulaire

 Carl Gustav Yung 

Les ressources : 

  • tous les livres de Corinne Sombrun sont des pépites sur le sujet, mais je recommande particulièrement « La diagonale de la Joie« . 
  • « Mère » de Laurent Huguelit
  • « les 4 accords toltèques » de Don Miguel Ruiz 
  • « Neuroscience et chamanisme » de Alberto VilloldoDavid Perlmutter
  • « Femme Tambour » de Layne Redmond

Et surtout l’expérimentation, seule voie chamanique valable selon moi !

Sarah

PS : je ne me considère pas comme chaman 😉

PPS : si cet article suscite des prises de consciences, des interrogations, des remarques : n’hésitez pas à me les partager